Livraison offerte à partir de 30€

Votre Panier

Pas d’article dans votre panier

Mes Favoris

Produits

Recettes

L'histoirede la MaisonMaille

1720

Les bienfaits inattendus du vinaigre

A Paris, Antoine-Claude Maille père, distillateur-vinaigrier, crée le « Vinaigre des quatre voleurs » pour sauver les habitants de Marseille alors confrontés à une terrible peste. Ayant découvert les propriétés antiseptiques du vinaigre, il leur conseille de prendre une cuillère à café diluée dans un verre d’eau et de se frictionner les tempes et les paumes des mains.

1742

Maille devient maître vinaigrier

Antoine-Claude Maille fils s’établit en tant que «Maître Vinaigrier». À ce titre, il verse ses premières «cotisations syndicales».

1747

Ouverture de la première boutique à Paris

Antoine-Claude Maille ouvre sa première boutique rue Saint-André des Arts à Paris, où l’on peut découvrir la richesse de ses moutardes aromatisées. Il devient le fournisseur officiel de la cour du roi Louis XV et accède à la célébrité.

1752

La Marquise De Pompadour, voisine et… cliente

Domiciliée près de la rue Saint-André des Arts, la Marquise de Pompadour, favorite du roi Louis XV, devient une fidèle cliente de la Maison Maille – même si elle refuse d’acheter le Vinaigre de la Reine…

1760

Reconnaissance des souverains européens

Fort d’une notoriété grandissante Antoine-Claude Maille devient le fournisseur officiel des cours d'Autriche et de Hongrie. Il ouvre une nouvelle boutique route de Versailles.

1769

Distillateur-vinaigrier du Roi de France

Le Roi Louis XV accorde à Antoine-Claude Maille le titre de «Distillateur-Vinaigrier ordinaire». Il fournit dorénavant la cour du Roi quotidiennement, et non plus seulement lors des grands événements.

1804

La Maison Maille à l’aube d’un nouveau siècle

Après avoir vendu son entreprise en 1800 à son associé André-Arnoult Acloque, Antoine-Claude Maille fils laisse une large gamme de produits composée de 20 saveurs de moutardes et 50 vinaigres différents. Une variété et une richesse que la Maison Maille n’a cessé de cultiver à travers les époques et qui en est aujourd’hui encore l’une de ses plus grandes fiertés.

1805

Hommage au vinaigre Maille

«L’un des vinaigres de M. Maille rend aux femmes quelque chose qu’elles ne pouvaient jusque-là perdre qu’une seule fois», Grimod de la Reynière, avocat et critique gastronomique.

1819

De pères en fils

Fils d’Antoine-Claude Maille, Robert choisit de reprendre l’affaire de son père à sa majorité, refusant dès lors le versement du capital qui lui est dû. Il s’associe à André-Gabriel, le fils de M. Alcoque.

1821

Distillateur de la monarchie Française

Maille et Alcoque deviennent distillateurs du roi et fournisseurs uniques de la cour de Louis XVIII.

1826

Vinaigrier des Rois de France et D’Angleterre

Maille est désigné Vinaigrier officiel de Charles X, fournisseur du roi d’Angleterre en 1830. L’année suivante, Maille, à qui Alcoque vient de revendre ses parts, s’associe avec Robillard. 10 ans plus tard, il deviendra Vinaigrier de Louis-Philippe en 1836.

1845

Dijon devient célèbre

Maille ouvre une boutique à Dijon, au cœur de la Bourgogne, région spécialisée de la production de moutarde. Située en plein centre-ville de Dijon, la boutique accueille aujourd’hui encore les gourmets du monde entier.

1866

La science dévoile le mystère du vinaigre

Louis Pasteur découvre la bactérie responsable de la fermentation. Nécessaire à la production du vinaigre, le savant remarque que l’air ne doit pas entrer en contact avec le vin durant la phase de fermentation. L’obtention du vinaigre était jusque-là assimilé à un procédé chimique. Aujourd’hui, les vinaigres Maille sont produits en Bourgogne.

1931

Un slogan célèbre

Création de la célèbre signature de la Maison Maille « Il n’y a que Maille qui m’aille ».

1988

Maille dans un verre

Création de « Flamenco », le premier verre à whisky Maille vendu à près de 8 millions d’exemplaires chaque année.

1989

Naissance du Bocal Maille « Fleur de Lys »

Baptisé « Fleur de Lys » en référence à la royauté française, le bocal emblématique de Maille existe en grès mais aussi en verre, orné d’un couvercle en métal.

1996

Maille ouvre une nouvelle boutique à Paris

Pour célébrer le 250e anniversaire de l’ouverture de sa première boutique parisienne, Maille ouvre un deuxième lieu de vente place de la Madeleine, dans le quartier abritant les meilleures épiceries fines de la capitale. La Maison Maille y propose une large gamme de moutardes, d’huiles et de vinaigres ainsi que des moutardes fraîchement servies à la pompe.

2007

Lancement de la boutique en ligne Maille

Maille lance sa première boutique en ligne pour commercialiser les produits vendus jusque-là exclusivement dans les boutiques de Paris et Dijon.

2011

Hommage à la tradition

Lancement de nouveaux produits : la moutarde fine de Dijon 1747 au Chablis, le vinaigre balsamique de Modène vieilli 3 ans en fût de chêne et l’irrésistible moutarde à la truffe fraîchement servie à la pompe.

2020

Maille aujourd’hui

Chez Maille, nous sommes convaincus que la vie est bien plus savoureuse lorsque nous mangeons et cuisinons avec passion : la passion de sélectionner avec soin les ingrédients, de créer, de ressentir, d’explorer et de cuisiner pour vivre et transmettre nos émotions, de goûter des plats savoureux. L’alimentation est bien plus qu’un moyen de subsister. Il nous appartient d’inspirer les créatifs, les inventifs et les curieux pour, sans cesse, imaginer de nouvelles saveurs. Nous les aidons à explorer les saveurs, et à partager cette passion. Remplissons le monde de gourmets !